jeudi 26 mai 2022

UNE SPIRALE QUI SE DEPLACE ...

Cette hypothèse s'appuie sur une spirale à quatre centres en tant que solution double.

La première, c'est celle du petit Paris avec une ville de Paris validée par la phrase d'Enchantements sur Paris de Jacques Yonnet.

La deuxième, solution dans la solution, c'est celle de la formule mathématique d'un tour de spirale à 4 centres menant à la solution de l'Abbaye de cinq-pierres.

Cette appellation spécifique ne désigne pas n'importe quel échafaud mais correspond spécifiquement à la guillotine dans une période circonscrite et dans un lieu précis :

Le 29 novembre 1851, l’échafaud est transféré devant la prison de la Grande Roquette.

En novembre 1870, l’échafaud disparaît et la guillotine est désormais montée à même le sol, sur cinq dalles toujours visibles aujourd’hui au no 16 rue de la Croix-Faubin, au débouché de la rue de la Roquette. Ce sont ces cinq dalles, qu'en style d’argot, les prisonniers appelaient « l’abbaye de Cinq-Pierres ». 

Source Wikipedia



En 500, la solution géographique du Petit Paris pose déjà l'astuce d'une migration du Petit Paris de Jouy-le-Châtel vers la ville de Paris. On retrouve cette idée avec un déplacement de la petite Roquette (prison pour enfants) vers la grande Roquette (prison pour assassins). Il existait en effet non pas une mais deux prisons de la Roquette se faisant face. Lors d'une exécution, la guillotine était donc déplacée entre les deux prisons.

A noter que la prison de la petite Roquette présentait une forme hexagonale :

L'indication supplémentaire "Les grandes lumières sont faites de petites lueurs" figurant une intersection hexagonale de trois rayons rentre possiblement en résonance avec une petite Roquette hexagonale.

Au sujet de la roquette, il s'agit également du nom vulgaire de la reseda des teinturiers, une plante utilisée comme colorant par les chimistes et qui est présente dans le code secret de Niepce sous le numéro 100.


Ensuite, l'idée de déplacement de la guillotine fait donc son chemin. Le moteur de ce raisonnement serait donc une astuce basée sur une guillotine masquée (en spirale à quatre centres) et déportée (petit Paris de Jouy-le-Châtel) dont il faudrait retrouver la signification et l'emplacement.

C'est logiquement l'énigme suivante qui doit nous renseigner sur le déplacement de la spirale.

Or, les périodes de révolution astronomiques des planètes en 420 permettent une transition idéale vers la période historique de la révolution.

Et il se trouve que la Place de la révolution était l'un des anciens emplacements de la guillotine du  au 


Je terminerai par cette réponse de Max Valentin à un chercheur, réponse qui illustre la pertinence de ce type de raisonnement :

EN REGLE GENERALE, L'ASTUCE REQUISE POUR DECRYPTER UNE ENIG ME PEUT FAIRE APPEL A CE GENRE DE DEDUC- TION. PAR EXEMPLE, POUR VOUS FAIRE TROU- VER LA PLACE DE LA CONCORDE, JE POURRAIS VOUS ORIENTER VERS MARLY-LE-ROI, A CONDI TION QUE VOUS SACHIEZ QUE VOUS CHERCHEZ DES CHEVAUX. DES LORS, AVEC UN PEU D'AS- TUCE (OU DE DOCUMENTATION), VOUS SAURIEZ QUE L'EMPLACEMENT D'ORIGINE DES CHEVAUX DE MARLY ETAIT LA PLACE DE LA CONCORDE. AMITIES -- MAX

La place de la Concorde correspond aujourd'hui à l'ancienne place de la révolution.

samedi 30 avril 2022

ANAMORPHOSE


Parmi les hypothèses d'interprétation du visuel de la 420, je ne vous cache pas que le transit de Vénus a ma préférence.
Pour autant, lorsque que j'ai lu, un jour, (je ne me souviens plus qui ni quand) l'hypothèse d'une anamorphose en 420, j'ai immédiatement trouvé ça séduisant tant c'était une dissimulation à la fois simple et originale et, qui plus est, susceptible de de au peintre des énigmes.
Le disque noir du visuel 420 se prête idéalement à la pose d'un miroir cylindrique permettant de générer un tel effet.

Le disque noir de la 420


Si vous visitez le musée des Beaux-Arts de Rouen, vous pourrez y voir une œuvre caractéristique de ce procédé qui illustrera davantage cette technique qu'une définition écrite de celle-ci.




Anamorphose d'après l'Érection de la Croix de Rubens de Domenico Piola

Le miroir à paroi cylindrique ...

... révèle l'image de l'oeuvre de Rubens

Malheureusement, il faut bien reconnaître que cette idée à la fois esthétique et originale se heurte de plein fouet à la réalité des madits :

QUESTION No 20 DU 1998-01-29

TITRE: FRIDOLIN VISUELS
VOUS CONFIRMEZ,LIBREMENT LE 28 3 97 DANS QR VISUELS:QUE L'USAGE DE LOUPE ET DE M ICROSCOPE EST INUTILE.MAIS CONFIRMEZ VOU S QUE DE BONS YEUX SUFFISENT,CELA EXCLUA NT MIROIR ,LUMIERES X,NOIRE ETC... CE NE SERAIT PAS UNE IS,MAIS EVITER*

J'AI DEJA DIT QU'IL N'Y AVAIT PAS D'ANA- MORPHOSE DANS LE JEU, PAS DAVANTAGE QUE D'IMPRESSIONS EN ENCRE SYMPATHIQUE OU TOUT AUTRE GADGET DE CE GENRE. MAIS JE N'INFIRME NI N'INFIRME L'USAGE EVENTUEL D'UN MIROIR, CAR UN MIROIR CLASSIQUE N'EST PAS UN INSTRUMENT GROSSISSANT, ET N'AMELIORE PAS L'ACUITE VISUELLE. AM.MAX


Dommage, mais au moins, c'est clair !

Suite à la parution de cet article, le chercheur Mblond m'a transmis une image obtenue à partir d'un cylindre réfléchissant posé sur la tâche noire de la 420. Il a utilisé le logiciel de ray-tracing POV-ray sous linux. Je l'en remercie et je vous mets en partage le résultat :