samedi 3 mars 2018

NEF ENCALMINEE NEE CLEF EN MAIN


Voici une interprétation plus classique de la nef encalminée qui repose sur l'idée que nous l'avons auparavant rencontrée dans une énigme précédente ou à tout le moins que nous disposons déjà de la majorité des éléments permettant de la découvrir.
Suivant ce principe, nous devons considérer qu'il existe une passerelle entre l'énigme 560 et une autre énigme qui évoquerait la nef encalminée.

Cette passerelle est plus qu'une hypothèse et s'érige en quasi-certitude puisqu'une indication supplémentaire en fait explicitement mention :

NÉE CLEF EN MAIN DANS LA 600, TU LA RETROUVERAS DANS LA 560.

que nous traduisons ainsi :



= NÉE CLEF EN MAIN 
= NEF ENCALMINÉE









L'IS n'est pas obligatoire pour résoudre les énigmes donc on peut penser que le rapprochement visuel 600/Née clef en main devait s'opérer intuitivement dans l'esprit de l'auteur.
Ce qui déporte donc la découverte de la nef encalminée dans l'énigme 600.

L'une des hypothèses qui s'y prête le mieux est celle de Saint-Nicolas-de-Port.

1/ On associe d'abord le navire noir perché à Saint-Nicolas de Port via son blason


NAVIRE NOIR PERCHE  = SAINT NICOLAS DE PORT














On remarque alors que la chaîne NIEPCE, la clef du navire noir perché se cache également sur Saint-Nicolas-de-Port.
UNNAVIRENOIRPERCHE
SAINTNICOLASDEPORT

Parmi les trésors de la basilique de Saint-Nicolas-de-Port, se trouve la nef du cardinal, un nautile corseté d'une armure d'argent doré.
Et là encore, le nautile de la 560 peut résonner comme une confirmation de la nef encalminée.


Nautile de la basilique
Nautile de la 560


Reste enfin l'anagramme car si l'on file la métaphore, en remplacant le cardinal par son titre d'éminence, la nef du cardinal devient la nef éminence confirmant via l'anagramme sa qualité de nef encalminée :

        LA NEF ÉMINENCE = NEF ENCALMINÉE = NÉE CLEF EN MAIN


14 commentaires:

  1. Bonjour Marvinclay.

    Je ne comprends pas comment tu arrives à St Nicolas de Port en 600 ??
    Tu le le dis toi même, il est probable que
    "Ce qui déporte donc la découverte de la nef encalminée dans l'énigme 600."

    Or ton article précédent sur St Nicolas de Port rattache la "découverte" de cette ville à la 420 (si je t'ai correctement lu).
    Je ne vois donc pas la logique, ni la cohérence, dans l'emboitement des énigmes ?

    De plus, il me semble que tu vas plus que vite en besogne (voire que tu empruntes la FP autoroutière) en associant NNP et Nef Encalminée.
    Associer NNP (le blason de la ville) et Nef Encalminée (nef du cardinal) n'est à aucun moment, àmha, demandé par les énigmes.

    En 600 nous avons trouvé un NNP.
    Mais si nous avons trouvé une Nef encalminée, nous ne le savons pas encore à ce moment là.
    Mais même sans l'IS la relation entre ce qui est trouvé en 600 et cet élément de la 560 est parfaitement trouvable.

    QUESTION No 11 DU 2001-10-02
    --------------------------------------------------------------------------------
    TITRE: I.S.
    NEE CLEF EN MAIN...CETTE IS MONTRE UNE R ELATION ENTRE 2 ENIGMES, SANS L'IS CETTE RELATION EXISTAIT-ELLE OU ETAIT ELLE TRO UVABLE?AMITIE-DANIEL
    --------------------------------------------------------------------------------
    ELLE ETAIT PARFAITEMENT TROUVABLE, OUI. AMITIES -- MAX

    On peut donc en conclure qu'effectivement l'IS confirme que ce quelque chose trouvé en 600 (qui sera plus tard appelée Nef Encalminée)sera à utiliser en 560 mais elle ne nous incite pas du tout à l'associer au NNP.
    (En fait, les IS servant plutôt à confirmer une bonne solution, nous savons que nous sommes au bon endroit en 560 lorsque nous visons l'Ouverture grâce au fait que nous retrouvons un élément de 600 issu du décryptage)

    Je conserverais donc ma solution "Basilique Ste Madeleine" comme nef encalminée puisqu'elle s'obtient en faisant "resplendir les ténèbres".
    D'autant plus que son utilisation en 560 permettra, selon ma solution, de résoudre la 650.

    Cc n'est pas pour le plaisir de m'opposer à tes points de vue que je fais ces commentaires, mais juste pour le plaisir de la discussion.
    Merci pour tes idées et réflexions en tout cas.

    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Trismus,
      Saint-Nicolas de Port est sur le trait Gérardmer-Etain-Carignan. De plus Saint-Nicolas, c'est SN, symbole chimique de l'étain donc on peut trouver Saint-Nicolas en 600. Il se trouve que S.-N. de Port est à 559 km de Golfe-Juan donc certains le trouvent en 420. La basilique du NNP sert effectivement la découverte de la nef(du cardinal).

      Amicalement,
      Marvinclay

      Supprimer
    2. Pourquoi pas, mais cela me semble très compliqué.
      Que vient faire Carignan en 600 ?

      La référence aux 559 km de la 420 ne me semble pas acceptable non plus pour valider quelque chose en 600 (sauf à remettre en cause l'ordre des énigmes couramment accepté.

      Gerardmer est trouvé en 580, OK, mais Etain, non.

      Rien dans la 600 ne dit de s’intéresser spécialement à l'étain me semble t il.
      Alors que l'einsteinium, l'argent et le mercure sont issus du visuel, du titre et du texte.
      Selon mon décryptage évidemment.
      Mais tu reconnaitras quand même je suppose que le "métal liquide" est plus proche des éléments de l'énigme, ainsi que l'einsteinium (l'argent étant issu du décryptage) que l'étain.

      Non, là, je ne sis pas du tout convaincu par cette ville de St Nicolas du Port comme élément de bonne piste.

      Amitiés.

      Supprimer
    3. L'étain se trouve en 580 de la manière suivante :

      0) Fa est connu par l'énigme précédente (Cor)

      1) L'application d'un Rot13 sur le mot Fa (sinon dans la résolution classique, il n'y a pas d'explication au "et inversement") => SN

      2) L'application du code A=0 sur le mot Fa (sinon on n'explique pas pourquoi MV a spécifiquement choisi cette correspondance A=0) => 50

      3) Sn50 donne l'étain, et la clef de passage vers le tableau périodique de la 600.

      Supprimer
  2. Bonjour ,
    Le NNP de la 600 se découvre facilement dans cette énigme et se trouve confirmé en 560 :
    LA CLE SF SE CACHE SUR UN NAVIRE NOIR PERCHE
    Cette phrase a un sens et signifie que ce navire est digne de la Science Fiction , ce qui signifie très clairement qu'il est imaginaire , ce qui exclut tout véritable navire existant .
    LA CLEF SE CACHE SUR UN NAVIRE NOIR PERCHE
    Cette phrase désigne un navire imaginaire que l 'on trouve dans la Bible et la clef que cache ce navire est ses dimensions qui sont exprimées en lettres ( en accord avec le titre (lettres chiffres ).
    Les deux premières lignes du tableau des éléments se décryptent en :
    CLE BIBLE CAR CLE NOE ....
    La solution de la 600 (la clef)est donc simple : 3005030 (ces chiffres sont réversibles , en accord avec le titre : OEOSOOE )
    L'IS se comprend alors très bien après le passage en 500 :
    3005030 - 560606 = 2444424 = NEF
    L 'IS confirme sans aucun doute la solution de la 600 .
    La nef est effectivement la basilique de Vezelay mais ne se découvre qu'après avoir tirer un trait reliant un point trouvé en 500.Un des chapiteaux de la nef de la basilique représente Noé construisant l' arche .
    On peut trouver sur mon blog l'intégralité des solutions et donc ce qu 'il faut faire de 2444424 .
    http://cortochouette.over-blog.com/

    RépondreSupprimer
  3. Je verse au dossier ce document, qui me semble très intéressant :
    http://www.persee.fr/doc/pharm_0035-2349_2001_num_89_329_5183
    Il y est notamment question de St Nicolas...
    Certes, la question se pose de savoir si on pouvait retrouver cette enseigne en 1993 depuis son fauteuil...
    Pour complément :
    https://actu.fr/normandie/dieppe_76217/dieppe-lenseigne-de-la-pharmacie-cassel-expliquee_4238170.html

    DL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour DL,
      je doute fort que sans le net quiconque, à part un Dieppois du quartier, ait eu vent de cette enseigne.

      Mais quel rapport entre Dieppe et la nef en 600 ?

      Supprimer
  4. Hello trismus !

    A mon avis, l’IS n’est applicable qu’à hauteur de la 560. En effet, l’expression « nef encalminée » n’est pas particulièrement courante, et il me paraît donc impossible de la deviner juste en regardant le visuel de la 600. Arrivés à la 560, et seulement à ce stade, nous pouvons chercher une anagramme à « nef encalminée » et tomber sur CLEF EN MAIN, ce qui nous renvoie rétrospectivement à la 600.
    Cette IS serait donc là pour nous dire que dans la 560, nous retrouverons une chose qui est née « clef en main dans la 600 ».
    Dans la 600 même, il nous faut nous débrouiller avec une histoire de CLEF ou CLE F ou CLE SF et de « navire noir perché ».
    A moins qu'un décryptage, dans la 600, nous parle de NEF (ou d'ARS, Rot13 de NEF).

    DL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lorsque le chouetteur est en 600, il n'a même pas regardé le visuel de la 560 et encore moins lu te texte de cette énigme ...puisqu'il n'est qu'en 600 et Max Valentin lui a bien dit qu'il ne fallait pas aller voir une énigme ultérieure avant d'avoir entièrement décrypté celle où nous sommes arrivé ! ;+)


      Nous sommes donc bien d'accord, l'IS confirme notre décryptage de la Nef en 560 après découverte de l'anagramme.

      les IS ayant vocation à nous conforter sur les bonnes pistes, il me plait à penser que si ma Nef est la bonne, du coup ma lumière aussi puisque c'est en allant vers elle que la Nef apparait.

      Mais pour en revenir au sujet abordé par Marvinclay, à savoir la fusion en une seule chose des deux dénominations "Nef" et "NNP" je ne dis pas qu'elle doit être totalement écartée mais que cette IS n'y renvoie pas.
      Pas plus que le blason de St Nicolas de port qui, s'il présente bien un navire noir, n'est absolument ni "perché" ni "perche".

      Bonne journée à tous.

      Supprimer
  5. Je rappelle le décryptage déjà donné sur ce blog. IL consiste à placer l'une sous l'autre les deux chaînes de 21 lettres correspondant aux deux lieux où qque chose SE CACHE, à savoir AUXLIMITESDELETERNITE et SURUNNAVIRENOIRPERCHE et à garder les lettres de la 1ère chaîne situées en face des initiales des mots de la 2ème chaîne, ce qui donne ALMEE (nef encalminée de Aix-les-Bains). Le procédé est justifié par les limites de EternitE qui peuvent suggérer de ne garder que l'initiale*.
    L'IS est alors justifiée : NEE CLEF EN MAIN (=par décryptage) dans la 600, ALMEE est retrouvée dans la 560 (dans la nef encALMinEE) !
    Et cela justifie aussi l'IS "ENCALMINEE pour l'ETERNITE".

    DL

    *si on prend les finales, on trouve XIDTE, soit ET DIX à l'envers. Dans "la nef encALMinEE" on a ALMEE ... ET DIX (lettres).

    RépondreSupprimer
  6. Salut Marvinclay
    Pour moi, le visuel de la 600 doit se comprendre comme contenant un rébus : Née / Clef / en Main.
    Le premier item du rébus (Née) ne saute pas aux yeux ; on peut le trouver par la conjonction de 2 indices :
    1) sur le visuel, les marques qui entourent la base de la main. Ces marques nous suggèrent que la main jaillit/sort de quelque chose.
    2) le titre qui crée un contexte de début : naissance de l’alphabet, apparition des chiffres. Cette clef en main apparait/débute/commence.
    En croisant ces concepts de sortie et de début, on a l’évocation d’une naissance.
    Voilà ce qui peut justifier l’interprétation « née ». Cela est cohérent avec le madit qui rejette l’interprétation « sortie de l’eau » mais sous-entend qu’il y a bien mouvement et que c’est important :

    QUESTION No 48 DU 1996-10-18
    ------------------------------------------------------------
    TITRE: LA MAIN
    AVEC LA CLEF : 1 COULE 2 SORT DE L'EAU 3 EST FIGEE 4 PAS IMPORTANT 5 AUTRE 6 MERCI
    -----------------------------------------------------------
    5 AMITES – MAX

    Selon un madit cité plus haut par Trismus, pour Max, la relation entre la 600 et la 560 était « parfaitement trouvable ». Cela signifie que pour lui le rébus était trouvable et devait être trouvé dès la 600. Mais, pour moi, cela n’implique pas que le rapprochement Née clef en main / Nef encalminée devait être trouvé dès la 600. Je rejoins ce qui a été dit plus haut, à savoir que l’anagramme est improbable avant de découvrir l’expression « Nef encalminée » en 560.
    Si donc Max a sorti son IS, ce ne peut être que pour pallier le fait que, ce rébus étant mal décodé en 600, le rapprochement (l’anagramme) était ignoré en 560.
    Pourtant il y a un indice qui devait suggérer de revenir en 600 depuis le 560 : les deux visuels ont une forte similitude en termes de couleurs ; voilà qui devait inciter à retourner voir le visuel 600.
    Conséquence de tout cela, on est en droit de penser que c’est bien en 560 qu’on a besoin de cette anagramme. Pas sûr que beaucoup de chercheurs l’aient compris. Mais ça, c’est une autre histoire.
    Amicalement
    Fradero

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Fradero,
    Dès lors qu'on voit une clef et une main qui sont des éléments saillants en 600, l'auteur a dû se dire qu'on remarquerait que les lettres de ces deux mots figuraient dans nef encalminée et qu'il n'en restait que 5 "neeen" qui n'offrent que peu de solutions de réarrangement dans le contexte du visuel de la 600.
    L'IS (nef encalminée = née clef en main) n'est que la solution d'une passerelle que nous aurions dû découvrir par nous-mêmes.
    Amicalement,
    Marvinclay

    RépondreSupprimer
  8. L'anagramme est indéniable, puisque MV nous en a lui-même donné les deux versions, dans la 560 et dans une IS. Mais l'idée d'une "clef" qui serait "née" est un peu forcée et, faute d'IS, je suis à peu près sûr qu'un chercheur qui aurait proposé "nef encalminée" = "née clef en main" aurait vu sa suggestion accueillie avec scepticisme, voire sarcasmes...

    Il y a une autre anagramme qui me plaît assez : (LA] NEF ENCALMINÉE = L'ENNEMI (LA) EN FACE.

    Son intérêt (éventuel) tient à ce qu'elle fait écho à ALBION DANS LE DOS, qui me semble être un élément important de la mise en place qu'est censé constituer le premier paragraphe de l'énigme. Albion était bien l'ennemi de Napoléon et DOS/FACE est une opposition très claire.

    Chercher l'Ouverture (Bourges) depuis Cherbourg n'aurait-il pas pour objet de nous faire déterminer un lieu particulier, situé en Albion, que nous aurions effectivement dans le dos : autrement dit de prolonger la ligne Bourges-Cherbourg vers l'Angleterre, à la recherche d'un lieu précis ?

    Je trouve pour ma part Exeter, aligné avec Waterloo (où l'Aigle a eu Albion "dans le dos", car il a battu en retraite) et Wimille, où une statue de lui est réputée "tourner le dos" à l'Angleterre :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Colonne_de_la_Grande_Armée

    Là, on entre dans le concret d'une résolution, au lieu de se contenter de vagues directions ("Albion dans le dos", "loin du Septentrion") qui traitent la première strophe comme des généralités sans signification ni utilité précise.

    Dans la 650, on aura "Dos au Ponant" et 8000... Et bien sûr, un passage en revue qui rappelle celui que Napoléon a fait de sa Grande Armée réunie par lui à Wimille, avec l'ennemi (Albion) en face, de l'autre côté du bras de mer (on sait que N projetait en 1804 d'envahir l'Angleterre).

    DL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. PS. La devise d'Exeter semble intéressante : Semper Fidelis (toujours fidèle).
      Cette devise fait penser à deux IS :
      - nef encalminée pour l'ETERNITE (semper = toujours) (je passe sur le fait que exETER contient la moitié de l'ETERnité). Penser aussi à "toujours NU" (ad aUgusta per aNgusta).
      - immobiles (encalminées ?) et fidèles.
      Et même à une troisième, car Exeter est aligné avec La Clarté (près de Perros-Guirec) et Laredo.
      Exeter est aussi aligné avec Cherbourg et Bourges (et GJ), mais aussi avec Ecouché.
      Je rappelle la piste des "quand" :
      - Quand il EST COUCHE (homonyme de Ecouché) = N
      - Toujours NU quand il a une liaison = U
      - Quand à Carusburc (ad aUgusta per aNgusta) tu auras Albion dans le dos.
      Cela m'a tout l'air de fonctionner...

      DL

      Supprimer