dimanche 15 septembre 2013

SAINT-NICOLAS-DE-PORT

La piste Étain s'appuie sur le segment Gérardmer-Etain-Carignan.

La flèche d'Apollon atterrit quelque part sur l'arc de 559 km centré sur Golfe Juan. Or cet arc croise le segment GEC au niveau de la ville de Saint-Nicolas-de-Port.

Intersection du trait GEC et du cercle GJ-559


La ville de Saint-Nicolas-de-Port se situe sur ce segment et le navire noir perché de la 600 pourrait désigner le blason de la ville :




La basilique de Saint-Nicolas-de-Port est donc le point de chute possible de la flèche d'Apollon et il faut s'intéresser au trésor de la basilique.


Basilique de Saint-Nicolas-de-Port


La relique la plus connue du lieu est évidemment la dextre bénissante de Saint-Nicolas (selon la tradition il s'agit de l'os d'une phalange de la main droite de l'évêque). Elle est conservée dans un bras reliquaire de la fin du XIXe siècle en argent, or, émaux et diamants.
(Source Wikipedia)

Mais un autre objet est susceptible de davantage nous intéresser :


Vaisseau dit du Cardinal de Lorraine
D’origine allemande, cette nef de table montée sur roue porte le poinçon d’Hans Rappolt, orfèvre de Nuremberg depuis 1579 : c’est un nautile (céphalopode à coquille spiroïdal symétrique, que l’on pêche en haute mer dans les eaux de l’Océan Indien et du Pacifique), corseté d’une armure d’argent doré développée de telle façon qu’il figure un bateau ponté avec mât central. Les orfèvres des pays germaniques au XVIe et XVIIe siècle tout particulièrement, par l’adjonction de montures dorées d’une grande variété, surent créer d’extraordinaires objets décoratifs avec ce genre de coquilles ; de nombreux musées en exposent. Citons pour la France, le nautile monté en navette à encens daté de 1540) conservé dans le trésor de la cathédrale de Chartres.
Sur le pont sont disposés de petits personnages, un cardinal assis et cinq soldats. Certains érudits ont voulu identifier, sans preuve, le cardinal avec le primat Charles de Lorraine, élu évêque de Strasbourg en 1592. Quoi qu’il en soit, le vaisseau acquis peu après 1824 à Paris par un amateur nancéien du nom de Butte, fut acheté en 1851 par le curé de Saint Nicolas de Port, Le Bègue de Girmont, puis restauré en 1892 par l’atelier de l’orfèvre nancéien Henri Bossert. Il a figuré aux expositions universelles de 1889, 1900 et 1937.
(Source : site web de l’association Connaissance et Renaissance de la Basilique de Saint Nicolas de Port)



La nef du cardinal


Au chapitre des anagrammes, nous savons que née clef en main est l'anagramme de nef encalminée, mais signalons aussi la nef éminence or le titre d'éminence est réservé aux cardinaux autrement dit la nef éminence pourrait coder la nef du cardinal.


On aurait donc une nef encalminée qui serait la nef du cardinal de la basilique située dans une ville symbolisée par un navire noir perché, Saint-Nicolas-de-Port.

Les 4 points géodésiques de la basilique se situent au niveau des sommets des deux tours et oscillent entre 286 et 291 m.
Il est donc difficile d'obtenir un point de chute cohérent avec une mesure de 33 cm qui donnerait 650 m d'altitude.
L'explication des 1969,697 mesures reste donc à expliciter dans cette hypothèse toutefois très prometteuse.






4 commentaires:

  1. Voir aussi :

    http://www.museecinemaphoto.com/photo19e/photo19e.html

    DL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malheureusement, Don Luis, il s'agit d'une coïncidence puisque le musée a ouvert au public en mai 1998.

      Amicalement,
      Marvinclay

      Supprimer
  2. Bonsoir Marvinclay,
    Il est intéressant de constater que éminence a comme acceptions saillie, hauteur, qui nous renvoient à perche/é...Quant à l' amateur du nom de Butte, cela demande
    quelques recherches supplémentaires,non ?
    Amicalement,
    Majal

    RépondreSupprimer
  3. Nota: Un "blason" est le nom d'une cible dans le domaine du tic à l'arc.
    Cette piste est intéressante (st Nicolas de port) et reste dans le haut de mon classement pour la 420 même s'il y a des manques évidents (problème d'altitude notamment et départ du TANPR).

    Amitiés, Pharaon

    RépondreSupprimer