jeudi 14 mars 2013

UNE GRILLE DE CENT MOTS

Au lieu d'utiliser le masque de la 420 sur le texte de la 470, on peut faire le contraire à savoir utiliser le masque de la 470 sur les lettres de la 420.
Vous allez me dire : Mais, quel masque utiliser dans ce cas ?

En effet, dans l'article précédent, le masque s'imposait comme celui formé par les nombres correspondant aux périodes de révolution astronomiques qui codaient les initiales des planètes concernées.
Dans cette nouvelle approche, c'est l'énigme 470 qui doit fournir le masque à appliquer à la grille des cent lettres de la 420.

Un masque possible, c'est celui qui consiste à prendre tous les adjectifs numéraux ordinaux de la charade (premier, second, ... , onzième) :
 
CE N EST LE BON CHEMIN QUE SI LA FLECHE
VISE LE COEUR MON PREMIER PAR LA GAITE SE MULTIPLIE
MON SECOND T OFFRE DE L ESPACE MON TROISIEME DE
L AIR ET MON QUATRIEME DE L EAU QUAND IL
EST COUCHE MON CINQUIEME RONFLE MON SIXIEME VAUT CENT ET
MON SEPTIEME N EST QU UN NOEUD MON HUITIEME A
LE GOÛT DU LAURIER TANDIS QUE MON NEUVIEME PAR L
ETONNEMENT SE TRAINE MON DIXIEME EST TOUJOURS NU QUAND IL
A UNE LIAISON MON ONZIEME ENFIN EST L INCONNUE TROUVE
MON TOUT ET PAR L OUVERTURE TU VERRAS LA LUMIERE


On projette ensuite ce masque sur la grille des cent lettres de la 420.


   
C E S T L A Q U E L
A I G L E I M P R I
M A L A M A R Q U E
D E S E S S E R R E
S D A N S L E S A B
L E C E N T J O U R
S A V A N T D E S E
C A S S E R L E B E
C E T Y L A I S S E
R S E S P L U M E S


La méthode a le mérite de fournir des éléments ordonnés :

  • PREMIER = E
  • SECOND = A
  • TROISIEME = U
  • QUATRIEME = S
  • CINQUIEME = N
  • SIXIEME = E
  • SEPTIEME = E
  • HUITIEME = U
  • NEUVIEME = E
  • DIXIEME = E
  • ONZIEME = L

Malheureusement, on n'exhume pas non plus un mot clair et lisible qui légitimerait la méthode employée.

Vous vous demandez peut-être pourquoi j'ai consacré deux articles à des études de forme sur les grilles 10x10 alors que cela ne semble pas mener à un décodage concluant.
La raison en est simple ; j'ai l'intime conviction qu'un décodage de ce type est présent. Les contraintes techniques d'un texte de cent lettres d'un côté et d'un texte de cent mots de l'autre me semblent trop fortes pour qu'il n'y ait pas derrière cette réalité factuelle une intention délibérée de coder un message comme c'était le cas dans le Trésor d'Orval.
Ce n'est pas parce que je ne l'ai pas trouvé qu'il n'existe pas. Ces articles permettent de sensibiliser les chouetteurs en donnant des pistes de recherche. Il y a évidemment de nombreuses possibilités et de nombreux paramètres sur lesquels on peut jouer et je suis persuadé qu'il existe une variante permettant d'aboutir à un résultat probant.




9 commentaires:

  1. "j'ai l'intime conviction qu'un décodage de ce type est présent. Les contraintes techniques d'un texte de cent lettres d'un côté et d'un texte de cent mots de l'autre me semblent trop fortes pour qu'il n'y ait pas derrière cette réalité factuelle une intention délibérée de coder un message"

    Je ne peux qu'abonder dans ton analyse, Marvinclay, puisque effectivement le carré de cent est un élément obligatoire de résolution dans ma solution de la 420.

    Mais je ne me sers pas d'items d'une autre énigme pour cela.
    C'est le carré de 100 lui même que j'utilise.

    Mais pas vraiment pour un décodage alpha numérique pur et dur comme tu l'envisages. Néanmoins, le résultat est probant, je le considère donc comme exact à ce stade.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Trismus,
      Tu veux dire que tu appliques le seul carré des cent lettres de la 420 sur lui-même ? Obtiens-tu alors un mot, une phrase ?

      Amicalement,
      Marvinclay

      Supprimer
    2. En quelque sorte, oui, je l'applique à lui même ... mais en faisant intervenir un autre item tiré de cette énigme.
      C'est l'utilisation concomitante de ces deux éléments (le carré + l'autre) qui donne quelque chose qui permettra de résoudre la partie la plus ardue de la 420.

      Sans aller trop loin dans la divulgation des solutions, je veux bien admettre qu'il ne s'agit ni d'un mot, ni d'une phrase.

      Supprimer
  2. Salut!
    Moi aussi je suis sûr de l'utilisation de ces deux grilles. Pour le moment j'ai tiré une phrase de la première.

    Amicalement Peels

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Peels,
      Voilà qui est encourageant !
      Est-il indiscret de te demander combien de mots composent la phrase qu tu obtiens ?

      Amicalement,
      Marvinclay

      Supprimer
    2. Pas du tout...
      20 mots.
      j'ai donnée ma phrase il y a de ça un bout de temps, mais peu de réactions.
      Ou bien de mauvaises.
      Pourtant je la trouve plutôt simple et claire. Mais a parement elle ne fait pas l'unanimité, loin de là...(ce que je peux tout a fait comprendre)

      Amicalement Peels

      Supprimer
    3. Mais il y a d'autres possibilités de masque et pas des moindres.
      Par exemple, le mot le plus criant de la 420...CENT.
      CENT = N'EST QU'UN
      Soit 100 = 1

      Amicalement Peels

      Supprimer
  3. En y repensant...
    Si l'on prend tout ce qui se rapporte à CENT dans la 2ème grille soit les lettres "C" et le mot CENT.
    En superposant on obtient un début de phrase.

    C CENT CC = CE N'EST QU'UN ÉTONNEMENT A.

    Amicalement Peels

    RépondreSupprimer
  4. Salut Marvinclay,
    Pour info, un chercheur (chevechercher) vient de proposer un petit prolongement sympa de cette piste, ou du moins, a trouvé des éléments qui pourraient confirmer un intérêt pour celle-ci.
    Je pense que ça pourrait t'intéresser.
    C'est à lire ici: http://les-sans-hulotte.net/forum/viewtopic.php?f=14&p=196344#p196344
    Amicalement
    Champy

    RépondreSupprimer