dimanche 8 juillet 2012

A QUOI SERT LA SPIRALE ?

J'ai tenté de recenser puis de discriminer entre elles les hypothèses de spirale à quatre centres. Mais au-delà de l'obtention, il s'agit de répondre à cette épineuse question : A quoi sert la spirale du jeu ?

Alors, bien sûr, on peut parfaitement m'objecter qu'elle ne sert à rien d'autre qu'à désigner un lieu intermédiaire précis ce qui n'est somme toute déjà pas si mal ! On peut certes très bien se dire que la spirale n'est que la solution de l'énigme 500 et penser qu'elle n'est utile que pour conforter une localisation mais rien n'empêche une première réflexion sur l'utilité de la spirale.
 
En premier lieu, si elle ne servait qu'une localisation intermédiaire, elle aurait tout lieu d'être le point de départ de l'énigme 420, l'énigme qui suit la 500.
Or, tout porte à croire que le départ de la 420 ne coïncide pas avec la destination finale de la 500. On a donc a priori une rupture de continuité entre les deux énigmes. Cette discontinuité protège la spirale d'une détermination trop aisée par reverse-engineering.
Et si la spirale est protégée, c'est parce qu'elle intègre une information susceptible d'être réutilisée par la suite.
Reste à savoir la nature de cette indication.

Les prochains articles seront donc consacrés à des exemples qui illustreront la valeur ajoutée potentielle de la spirale à quatre centres.



2 commentaires:

  1. Analyse brillante, comme d'habitude.

    Amicalement,

    Timy.

    RépondreSupprimer
  2. Merci Timy !

    Amicalement,
    Marvinclay

    RépondreSupprimer